Hello!

Encore un post que j'ai écris il y a un petit temps sur un forum qui m'a beaucoup apporté. Le forum Abrasax. Ce post rédigé en mars 2006 m'est revenu en mémoire en discutant de la possibilité ou pas pour un voyant de pouvoir lire son propre avenir. 

Voici ce que j'ai donc écris en rapport avec ce sujet et qui est toujours aujourd'hui assez illustratif de ma manière d'aborder la voyance.


tarotLorsque l'on s'adonne a n'importe quel art divinatoire, il faut pouvoir interpréter les signes qui nous sont révélés. 

Qu'il s'agisse de tarot, d'astrologie, de géomancie, de runes, d'encromancie, etc etc... l'essentiel du pratiquant est de pouvoir donner un sens aux schémas qui se créent sous ses yeux. 

Là réside toute la difficulté et voici pourquoi je ris toujours autant quand on me parle d'un ordinateur qui tire et interprète les tarots par exemple. 

L'art divinatoire n'est pas et ne sera jamais possible pour les machines car il leur manque ce que nous ne pourrons jamais leur donner. A savoir, l'intuition et l'imagination. 

En effet, pour pouvoir interpréter un tirage de cartes par exemple, il faut pouvoir se laisser aller à son imagination et aussi a son intuition. 

Si l'imagination va nous permettre subjectivement d'entrevoir différentes possibilités plus ou moins marquées dans le jeu, c'est notre intuition qui nous les fera sélectionner et leur donnera plus ou moins d'importance. 

Il faudra alors pouvoir faire la part des choses entre ces deux notions qui, à l'intérieur de nous même se mélangent et ne sont pas simples à distinguer l'une de l'autre. 

Une troisième notion est également à tenir en considération. Il s'agit de notre reflet.

En effet, nous ne voyons jamais les choses telles qu'elles le sont vraiment. Nous ne voyons qu'au travers de notre reflet de vécu et d'images préconçues. 

Nous avons ainsi souvent tendance à extrapoler un peu trop les choses, à les interpréter avant même de les voir. Aussi, nous devinons de ce fait généralement plus que ce que nous voyons vraiment. 

C'est un peu comme un voile qui serait devant nos yeux au travers duquel nous voyons de vagues formes en imaginant ce que cela peut bien être. Seulement, ce voile se lève de lui même mais nous ne prenons que rarement le temps d'attendre que cela soit et nous prenons alors ce que nous devinons pour ce que nous aurions du voir. 

Alors comment combattre le reflet? 

Et bien encore et toujours en lâchant prise, ne tenter pas trop vite de mettre de la logique dans ce que vous ressentez, laissez les choses venir même si elles n'ont aucun sens et puis seulement quand plus rien ne vient, essayer de trier ces choses. C'est lorsque l'on mélange notre phase imaginative avec celle de l'intuition que le voile se fait le plus épais et le plus lourd, laissant ainsi tout pouvoir a notre reflet. 

C'est aussi pour cela, qu'il est difficile de pratiquer un art divinatoire pour soi-même. Le reflet est trop important. Nous sommes trop dans ce que nous avons envie de voir ou de ne pas voir nous concernant pour voir vraiment.

C'est comme si il fallait traverser le voile deux fois. Une fois pour que vous arriviez dans le jeu et une deuxième fois pour que vous parveniez a voir dans ce jeu. 

Alors, pour bien interpréter, il faut se familiariser avec son outil de divination et sa méthode et se laisser envahir par les impressions, prendre le temps qu'il faut pour cela et a force de pratique, le voile deviendra de plus en plus transparent.