Siburdroc/Cordrubis: Dans le reflet du miroir

23 août 2011

S'éloigner... puis, revenir...

josephine-wall-josephine-wall-47-img[1]Au moment où j'écris ces lignes, je ne sais pas encore de quoi sera fait ce message. pas de trame, pas de fil conducteur à suivre, pas d'idées qui s'enchaînent au préalable...

Juste l'envie d'écrire un peu sur ce blog longtemps laissé muet pour tenter de parler de mon rapport actuel à l'ésotérisme. 

Tout est dans le titre finalement: S'éloigner... puis, revenir... et peut-être ainsi de suite... on verra!

Des livres par centaines que je n'ouvrais plus et qui prennent la poussière bien rangés dans leur bibliothèque, des forums attrayants que l'on délaisse, même si on aime encore y jeter un oeil flanant de temps en temps mais sans prendre le temps de s'y poser vraiment.

Et puis, de nouveau, cet attrait qui revient, comme ça, sans raison apparente. Septembre, l'approche de la rentrée scolaire, de cette phase qui provoque souvent en moi une certaine relance... peut-être, peut-être pas!

Mais finalement, c'est toujours un plaisir que je retrouve, même si on a la sensation d'être un peu rouillé, d'avoir oublié certaines choses... c'est justement tout l'intérêt de retrouver certaines sensations, certaines idées en soi, et quelque part se retrouver soi au travers du temps qui passe et qui nous change... inévitablement mais... pas totalement!

Posté par Siburdroc à 11:31 - Commentaires [1] - Permalien [#]


18 décembre 2010

L'interprétation.

Hello!

Encore un post que j'ai écris il y a un petit temps sur un forum qui m'a beaucoup apporté. Le forum Abrasax. Ce post rédigé en mars 2006 m'est revenu en mémoire en discutant de la possibilité ou pas pour un voyant de pouvoir lire son propre avenir. 

Voici ce que j'ai donc écris en rapport avec ce sujet et qui est toujours aujourd'hui assez illustratif de ma manière d'aborder la voyance.


tarotLorsque l'on s'adonne a n'importe quel art divinatoire, il faut pouvoir interpréter les signes qui nous sont révélés. 

Qu'il s'agisse de tarot, d'astrologie, de géomancie, de runes, d'encromancie, etc etc... l'essentiel du pratiquant est de pouvoir donner un sens aux schémas qui se créent sous ses yeux. 

Là réside toute la difficulté et voici pourquoi je ris toujours autant quand on me parle d'un ordinateur qui tire et interprète les tarots par exemple. 

L'art divinatoire n'est pas et ne sera jamais possible pour les machines car il leur manque ce que nous ne pourrons jamais leur donner. A savoir, l'intuition et l'imagination. 

En effet, pour pouvoir interpréter un tirage de cartes par exemple, il faut pouvoir se laisser aller à son imagination et aussi a son intuition. 

Si l'imagination va nous permettre subjectivement d'entrevoir différentes possibilités plus ou moins marquées dans le jeu, c'est notre intuition qui nous les fera sélectionner et leur donnera plus ou moins d'importance. 

Il faudra alors pouvoir faire la part des choses entre ces deux notions qui, à l'intérieur de nous même se mélangent et ne sont pas simples à distinguer l'une de l'autre. 

Une troisième notion est également à tenir en considération. Il s'agit de notre reflet.

En effet, nous ne voyons jamais les choses telles qu'elles le sont vraiment. Nous ne voyons qu'au travers de notre reflet de vécu et d'images préconçues. 

Nous avons ainsi souvent tendance à extrapoler un peu trop les choses, à les interpréter avant même de les voir. Aussi, nous devinons de ce fait généralement plus que ce que nous voyons vraiment. 

C'est un peu comme un voile qui serait devant nos yeux au travers duquel nous voyons de vagues formes en imaginant ce que cela peut bien être. Seulement, ce voile se lève de lui même mais nous ne prenons que rarement le temps d'attendre que cela soit et nous prenons alors ce que nous devinons pour ce que nous aurions du voir. 

Alors comment combattre le reflet? 

Et bien encore et toujours en lâchant prise, ne tenter pas trop vite de mettre de la logique dans ce que vous ressentez, laissez les choses venir même si elles n'ont aucun sens et puis seulement quand plus rien ne vient, essayer de trier ces choses. C'est lorsque l'on mélange notre phase imaginative avec celle de l'intuition que le voile se fait le plus épais et le plus lourd, laissant ainsi tout pouvoir a notre reflet. 

C'est aussi pour cela, qu'il est difficile de pratiquer un art divinatoire pour soi-même. Le reflet est trop important. Nous sommes trop dans ce que nous avons envie de voir ou de ne pas voir nous concernant pour voir vraiment.

C'est comme si il fallait traverser le voile deux fois. Une fois pour que vous arriviez dans le jeu et une deuxième fois pour que vous parveniez a voir dans ce jeu. 

Alors, pour bien interpréter, il faut se familiariser avec son outil de divination et sa méthode et se laisser envahir par les impressions, prendre le temps qu'il faut pour cela et a force de pratique, le voile deviendra de plus en plus transparent. 

Posté par Siburdroc à 17:58 - Commentaires [4] - Permalien [#]

29 novembre 2010

Réussir sa vie en l'envisageant de manière positive.

gaia02_13bc5fa On semble parfois bien inégaux devant la chance. Alors que certaines personnes semblent avoir tout pour réussir sans le moindre effort, que la vie leur sourit et leur offre le meilleur, d'autres triment sans arrêt et n'arrivent jamais à rien et accumulent malchance et malheurs.

Ce que je vais tenter de développer dans cet article paraîtra sans doute fort réducteur aux yeux de certains, mais dans la majorité de nos vies, ce concept est pourtant bien réel et se trouve à la base même de nos périodes ascendantes ou descendantes quelles que soit leurs durées.

Avant d'en venir aux faits, il est tout de même essentiel de préciser que certains par contre, bien minoritaires, sont eux aux prises d'une sorte de destinée bien plus profonde et qu'il leur est essentiel de passer par les phases qu'elles traversent si pénibles ou, à l'inverse, si incroyablement positives soient-elles.


Ce concept est celui de la pensée créatrice.


Il s'agit d'une théorie qui fait pour certains office de loi profonde et universelle qui attribue un pouvoir créateur à la pensée.


Pour les croyants, "Dieu créa l'homme à son image" sous-entendrait donc qu'il leur a également transmis une partie de son pouvoir créateur.


  Ainsi, l'homme par sa pensée pourrait influer directement sur son entourage direct. Cette capacité est à la base même de la magie et de la sorcellerie entre autre, bien que ce n'est pas dans cette voie que je souhaite engager cet article.


Cependant, nous avons cette sorte de pouvoir en nous tous sous forme latente. Et, associé aux mécanismes parfois surprenants que peu mettre en place notre inconscient, on se retrouve alors, dans nos vies, avec impact direct mais maladroit sur ce qui ne nous semble pourtant pas être dépendant de notre volonté.


Aussi, au niveau de la vie en elle-même et de nos destinée, cette loi pourrait se résumé en ceci:


"Soit optimiste et envisage la vie comme belle et surprenante et elle t'offrira le meilleur. Par contre, si tu te sens battu d'avance, tu provoquera bien souvent toi-même ta chute".


ou encore:


  "En pensant de manière positive, on attire a soi le positif et si l'on pense négativement, on attire à soi le négatif".


Or, le comportement humain a souvent pour effet de se renforcer dans ces deux extrêmes de manière naturelle.


  Ainsi une personne a qui tout réussi n'aura pas de raison d'espérer le meilleur et attirera encore le positif alors qu'une personne déçue par la vie, s'interdira souvent d'espérer telle ou telle chose de peur d'être déçue.


  Par contre, lorsque l'on parvient a bien cerner ce mécanisme, on peu en tirer un profit considérable!


En effet, on aura vite compris que tout l'enjeu dans ce cas pour connaître le bonheur se résume à une simple chose à laquelle il faut essayer de s'attacher quoi qu'il arrive:


Être profondément optimiste!


Se convaincre soit même que les choses vont bien se passer, qu'on arrivera a réaliser telle ou telle chose a un double bénéfice.


Le premier étant qu'on augmente (par le principe de la pensée créatrice) ses chances d'atteindre ses objectifs en attirant a soi ce qui va donc favoriser celà.


Le deuxième étant que l'on se stresse beaucoup moins et qu'on envisage la vie de manière beaucoup plus insousciante et détendue! Ce qui est un avantage non négligeable dans la société qui nous entoure.


Bien entendu, tout cela ne se mets pas en place du jour au lendemain. Et un optimiste convaincu et qui se trouve l'être depuis toujours aura bien plus de force de pensée et d'impact sur sa vie que celui qui cherche a changer son fusil d'épaule et qui commence seulement a tenter de faire preuve de plus d'optimisme.


Mais a force de travail sur soi-même, on peu y parvenir et changer peu a peu son fonctionnement interne et arriver ainsi a des résultats très intéressants.


Mais bien entendu, cela n'est qu'un aspect parmi tant d'autres! Il ne suffit pas d'attendre que tout nous tombe du ciel par le seul fait qu'on pense positivement. Il faut aussi se battre et tout faire pour atteindre ses objectifs et se remettre régulièrement en question mais cette petite part d'imprévu, de chance, d'incontrôlable se rangera alors de votre côté et c'est alors la vie elle-même qui vous sourira.

Posté par Siburdroc à 14:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 novembre 2010

Se plonger dans un roman.

livre_magique1_1_"Allez vous en, il existe d'autres mondes que celui là". (Jake Chambers, personnage de "La Tour Sombre" de Stephen King.)

Il existe bien des manière de voyager et de se détendre. En voici un que j'apprécie particulièrement.


En voici la recette:

-S'installer confortablement dans un endroit paisible où votre concentration sera optimale.

-Ouvrez un roman qui vous intéresse et commencer à décrypter les lettres sur les pages blanches qui se trouvent sous vos yeux.

-Commencez a imaginer par images mentales, ce que décrit le récit.

- Et enfin, laissez faire les choses.



Très vite, si celui-ci vous plaît vraiment, vous vous rendrez compte que peu à peu vous perdrez conscience que vous êtes là dans votre canapé à tenir un livre entre vos mains. Peu à peu vous allez perdre conscience de vous même pour vous retrouvez littéralement au beau milieu de votre imaginaire.

Celui-ci, commandé par l'histoire, vous transporte alors au milieu d'un univers à part entière. Vous devenez à la fois spectateur et tout les personnages qui en font partie. Vous êtes le paysage que vous voyez et que décrit l'auteur, vous êtes ce sentiment que ressens tel ou tel personnage, vous êtes le tout.

C'est encore mieux qu'à la télévision car vous ne faites pas que voir, vous êtes. Même si le petit ou grand écran peu parfois vous transporter de manière semblable, il souffre de son format qui le limite. Grand ou petit écran ont des dimensions immuables alors que vôtre esprit, siège de votre imagination est lui infini. Il ne contient donc pas une image à la fois mais tout l'univers de l'histoire en permanence. 

A force de vous évader dans ces mondes littéraires vous développerez beaucoup d'affection pour les personnages, pour leur quête et ressentirez leurs émotions, verrez tout plus clairement et perdrez encore plus intensément, l'espace de cet instant la sensation de n'être que le lecteur de cette histoire.

Si vous êtes du genre gourmand, vous apprécierez alors tout comme moi les romans en plusieurs volumes où l'intrigue semble interminable mais vous promets toujours plus de temps dans cet univers.

Et si vous avez de la chance, vos nouveaux amis, héros ou héroïnes de vos livres viendront partager vos rêves et vous leur rendrez également visite dans leur propre univers pour de nouvelles aventures.



  Alors a tout les amoureux des livres, bon voyage!

Posté par Siburdroc à 22:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 novembre 2010

Parce que l'important, c'est le présent!

 

Voici un article que j'avais posté sur mon facebook lorsque je désirai encore proposer des "voyances" aux personnes qui désiraient de l'aide par ce biais. 


Actuellement, je m'abstiens de le faire, simplement parce que mon instinct me demande de m'abstenir afin d'encore mûrir cette nouvelle approche que je décris dans cet article et réfléchir aux différentes notions qui s'articulent autour de cela comme le libre arbitre, la destinée, ect...

 

 


 

41149_154277124599354_100000512037647_421911_4401886_a_1_"Après m'être promené et avoir parcouru quelques années le web ésotérique tout en m'y étant parfois impliqué dans diverses communautés ésotériques ou en tant que "voyant" sur l'un ou l'autre site, j'en suis arrivé à la conclusion qui est le titre de cet article.

 

En effet, comme le dit cette citation que j'ai entendue dans un dessin animé (hé oui, il ne faut pas toujours chercher bien loin.)

 

"Hier est derrière, demain est un mystère, aujourd'hui est un cadeau et c'est pour ça qu'on l'appelle le présent'' Maitre Oogway, Kung fu panda.

 

Hors, l'avenir est pourtant ce qui semble intéresser toute personne en quête de voyance, si bien que l'on défini ce terme par la prédiction de l'avenir.

 

Seulement, pour moi ce n'est pas. Enfin pas seulement, et certainement pas le plus important.

 

A quoi bon connaître ce qui n'arrivera que demain ou plus tard alors que l'on ne peu agir que dans l'instant présent?

 

A quoi bon lorsque l'on se retrouve en difficulté dans sa vie vouloir chercher refuge dans un présumé "demain sera meilleur"? 

 

Aujourd'hui je ne propose donc plus de m'essayer a deviner l'avenir de la personne qui vient me consulter et si c'est seulement ce que vous rechercher vous serez donc déçu.

 

Je ne veux plus m'essayer non plus a la voyance "grand spectacle" où pour impressionner le consultant et lui faire penser que votre talent est sans limites, tenter de deviner le maximum de choses possible sur sa vie sans qu'il n'en parle au préalable.

 

Si c'est ce type de voyant que vous rechercher, là aussi, avec moi, vous pouvez donc passer votre chemin.

 

Etant maintenant clair avec ce que je ne propose pas, voici donc maintenant ce que je peux apporter à celle ou celui qui estimera avoir besoin de moi.

 

Comme je l'ai expliqué, je suis convaincu que le plus important n'est pas l'avenir mais le présent.

En effet, il est primordial de pouvoir vivre sa vie en position d'acteur et non en tant que spectateur. Ne pas oublier que nous avons le pouvoir de changer les choses est indispensable pour réussir dans la vie.

 

Rester à subir les évènements qui nous dérangent en spectateur est généralement la source de nos problèmes. Et, bien souvent, où l'on pense qu'un situation que l'on vit est totalement indépendante de notre volonté, on peu souvent s'apercevoir avec le recul nécessaire que nous pouvions agir et faire tourner les choses à notre avantage.

 

Ce que je vous propose, c'est de vous aidez à prendre ce recul nécessaire, à analyser les choses dans leur contexte global, à modifier la perception de vos difficultés de manière constructive pour pouvoir aller de l'avant et reprendre la maîtrise des évènements.

 

Au vu de celà, certains diront que ça n'a rien a voir avec la voyance et ils auront peut-être raison. 

En effet, je ne me base pas seulement sur mes "compétences" de voyant pour réaliser ce cheminement et celà peu peut être ressembler à un travail plus psy. Je ne suis pourtant pas psychologue même s'il est vrai que quelque part ce que je propose montre quelques similitudes à ce niveau.

 

Cela s'explique par le simple fait que notre manière d'être et d'agir influence pour beaucoup notre vie et détermine donc tout autant la tournure des évènements que nous traversons. 

 

C'est pourquoi en définitive, je considère mon expérience professionnelle dans le domaine social comme un atout supplémentaire dans la compréhension de la vie et de l'humain bien que mes outils principaux restent malgré tout les arts divinatoires.

 

En définitive ce que je propose peu se définir par le terme non pas de voyant mais par celui d'Oracle

Dans la grèce antique, un Oracle était principalement consulté pour sa sagesse ou du moins celle que lui inspiraient les dieux et qu'il transmettait à la personne qui venait lui exposer un problème bien défini. 

 

Voilà donc exactement ce que je veux proposer aujourd'hui et comment j'estime dans mes plus profondes convictions que la voyance doit être utilisée.

 

Non pas comme des révélations qui vous tombent tout cuit dans la bouche mais comme une véritable quête de sagesse et de spiritualité que vous entamez en vous mettant vous aussi au travail autour du problème que vous exposez. 

 

Je me suis rendu compte de cela principalement par la pratique d'un outil divinatoire qui m'est d'ailleurs le plus cher de tous. Il s'agit de l'Oracle Belline.

 

Cela fait maintenant plus de 10 que je pratique l'interprétation de jeu de cartes divinatoires et, au fil de mon expérience, je me suis souvent rendu compte qu'il ne s'attardait que brièvement sur le futur des personnes qui le consultaient via mes interprétations.Le plus important du jeu se focalisant sur des conseils par rapport à ce que vivait la personne.

 

On peu encore ici supposer que je voyais dans les cartes ce que je voulais bien y voir mais je crois sincèrement que tout  les partisans de ce magnifique jeu divinatoire ne diront pas le contraire. L'Oracle Belline ne s'appelle pas le Tarot Belline. Et cela s'explique sans doute pour cette raison.

 

La vie est un chemin semé d'embûches qui nous permettent de grandir en sagesse au même titre que l'est une année scolaire pour un enfant qui va à l'école. Croyez-vous que c'est en vous donnant les réponses sans vous accompagnez dans la recherche de ces solutions qui sont pourtant à votre portée que vous parviendrez à comprendre les exercices ?

 

C'est donc une sorte de voyance participative que je vous propose. Mais quand bien même cela ne s'apparenterait pas à de la voyance pour certains, est-ce vraiment le plus important?

 

Je ne penses pas.

 

L'essentiel est pour moi de pouvoir tendre la main et de tenter d'aider celui qui en a besoin tout en restant fidèle a ses propres principes et a sa vision des choses ceci afin de rester honnête et authentique.

 

Et dans ce souci d'honnêteté et d'authenticité, je me devais de définir au mieux ma vision de la voyance que je propose.

 

Au vu de cela, il peu paraître également arrogant de ma part de me proposer plus sage et quelque part aussi donc plus malin que les autres et de pouvoir ainsi trouver des solutions aux problèmes de tout un chacun...

 

Ce n'est pas le cas, non.

 

Mon rôle n'est que celui d'intermédiaire entre vous et la sagesse universelle relatée par le biais des arts divinatoires.

 

Voilà, je pense avoir ainsi défini au mieux l'essentiel de l'idée de ma démarche et de ma manière de faire.

 

Par cet article je souhaite également ouvrir le débat sur cette manière de voir la voyance et vous invite à réagir sur cette conception des choses ou de poser vos questions si tout cela n'est pas suffisamment clair à vos yeux."

 

Posté par Siburdroc à 20:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dans le reflet du miroir (poésie)

 

Blog_de_endouceur_Mon_livre_d_images

 

 

Voici un petit texte qui m'est venu pour décrire de manière différente et plus cohérente le simple but de ce blog qui est d'écrire mes pensées.


  Quitte à écrire, me voici à tenter le style ultime de la poésie et le faire avec des vers...

 





Dans le reflet du miroir, Je me suis vu a l'envers.

Seul, face a mon regard, j'ai vu mon univers.


Mes pensées et mes rêves n'avaient plus de secrets,

Restai juste à comprendre tout ce qui m'habitait.


Alors mon esprit a traversé la glace,

et je me suis revu sans paillettes et sans strass.


Et puis à l'intérieur de moi je me suis vu pareil,

et y ai découvert tout un monde en sommeil.


Et aujourd'hui ma quête dans cette obscurité,

est d'y trouver le monde en similarité.


Car l'envers et l'endroit ne sont que les reflets

l'un de l'autre dans une même réalité.


Et c'est grâce à cette même analogie, 

que je contemple l'univers dans mon esprit.

 

Posté par Siburdroc à 19:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 novembre 2010

Il n'y a que les imbéciles qui ... changent d'avis!

7617_281545335542_788070542_8985726_5599250_n_1_ Depuis notre naissance jusqu'à la fin de notre enfance, nous sommes baigné dans la culture et les croyances de notre famille. Que celles-ci soit attachée à une pratique assidue pour l'une ou l'autre religion ou pas, nous sommes éduqués dans le sens des convictions spirituelles des adultes nous entourant. Ils nous transmettent ainsi leurs rites, leur religions et leurs coutumes. Ces choses sont alors assimilées et la plupart du temps nous reproduisons ce système, le perpétuons sans se poser la moindre question. C'est probablement ainsi que sont nées et ont pris de l'ampleur les religions. 

Celles-ci définissent un ensemble de règles de bonnes conduite et répondent à nos questions existentielles pratiquement avant même que l'on se les pose.

Plus besoin alors de réfléchir puisque l'on nous sert du tout cuit dans la bouche et que notre soif de questions s'en trouve déjà étanchée.


Mais, il y a des gens qui ne savent pas se satisfaire des quelques réponses que leur apporte leur religion de base. Sitôt repéré quelques incohérences ou quelques règles jugées arbitraires, il leur devient de plus en plus difficile d'adhérer sans comprendre pleinement le pourquoi du comment. 


C'est alors qu'ils décident de partir eux-même en quête de réponses, d'aller voir ce qui se fait ailleurs dans d'autres religions, de se tourner vers la philosophie, la science, ect, ect...


Ceux-là deviennent en quelque sorte des "imbéciles" dans le sens noble et littéral du terme qui signifie avance sans béquilles. 

Ayant ainsi rejeté le système qui leur est imposé et le "prêt à penser" que constitue la religion, ils avancent sans aucune aide, sans béquilles, sur le propre chemin spirituel, vers le sens profond de leur existence et dans le but de comprendre pleinement l'univers qui les entoure. 

Cela passe par des phases de convictions profondes mais aussi par des remises en questions fréquences car toutes les réponses que l'on trouve amènent de nouvelles questions et modifie constamment notre vision des choses. 


Car en définitive, en matière de spiritualité, il n'y a que les imbécies qui changent d'avis!

 

Posté par Siburdroc à 14:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 novembre 2010

Ecrire...(suite)

090927082619703004535187_2_

En effet, l'écriture nous offre cette possibilité de stocker nos pensées. Cela représente quelque chose de très intéressant car il permet de pouvoir y revenir ultérieurement et ainsi pouvoir mesurer les changements qui s'opèrent en nous et dans nos visions des choses.

Consigner ses pensées, c'est aussi les ordonner, les rendre claires et intelligibles. Une idée parfois est trop vague, trop diffuse et il suffit parfois de s’exercer à la transcrire pour que celle-ci prenne plus de consistance et devienne enfin claire.

Nos pensées varient également dans le temps suivant notre humeur et elles seront tantôt plus optimiste ou pessimistes selon les sentiments qui nous habitent sur le moment.

Ainsi, si je me décide à écrire les pensées qui me traversent et qui retiennent mon attention, c'est pour livrer et consigner mes ressentis sur les questions profondes qui m'habitent.

Je me sens en définitive la plupart du temps habité par une soif de quête spirituelle, de sagesse qui me permette de mieux vivre et d'agir au mieux dans ma vie présente. 

Je ressens également le besoin de donner du sens à cette vie, de définir et de comprendre les raison de mon existence et de l'existence en elle-même de manière générale.


Je me considères aussi comme un doux rêveur qui aime voyager dans son univers mental et aime bien m'y réfugier. C'est là un monde qui m'est indispensable et qui me ressource tout en me tenant loin des préoccupations terre à terre de ma vie d'humain sur terre.

Posté par Siburdroc à 15:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 avril 2010

Ecrire...

ecrire_1_Ecrire...mais que dire!

Beaucoup d'entre-nous voient en l'écriture un moyen d'expression qui les aide à sortir, à verbaliser ce qui se passe dans leur monde intérieur. Cet en-dedans sombre où émerge notre personnalité, nos envies, nos émotions, nos regrets, ect... Tout ce qui foisonne à l'intérieur et dont nous ne sommes pas toujours conscients. 

Ecrire c'est aussi déployer pour certains leur imaginaire et mesurer ainsi tout l'immensité d'un monde où nous sommes seul dieu, où tel personnage inventé peu a notre seul bon gré devenir puissant ou disparaitre tout aussi vite qu'il n'a été conçu.

Mais écrire, c'est aussi et surtout une possibilité temporelle très intéressante.

 

Posté par Siburdroc à 08:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]